الحزب المغربي الليبرالي

  • twitter
  • google plus
  • facebook
  • youtube
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Pareto,Vilfredo (1848-1923)

Pareto,Vilfredo (1848-1923)

Economiste et sociologue italien. Ingénieur de formation, influencé par le libre-échangisme britannique et le Belge Gustave de Molinari (1819-1912), il devient économiste et succède en 1893 à Léon Walras à la chaire d’économie politique de l’université de Lausanne. Il y publia, en 1896, son cours d’économie politique, où se trouvent ses équations de l’équilibre général et la fameuse «loi de Pareto » sur la distribution des revenus. En 1905, il publie son Manuel d’économie politique où il définit ce que l’on appelle l « optimum de Pareto » . Libéral convaincu, il diagnostique pourtant avec lucidité la façon dont une bourgeoise décadente était en train de se suicider face au socialisme. En 1916, il publie son traité de sociologie. Contrairement à Marx, il pense que les élites sont toujours nécessaires, la démocratie n’étant qu’une forme particulière de pouvoir des élites, dont la « circulation » permet aux compétences surgies dans les couches populaires de défier puis de dominer les élites installées au sommet.

Physiocrate

Physiocrate

Economiste du XVIIIème siècle, qui considérant l’agriculture comme la richesse essentielle des nations, préconisent une politique économique libérale pour assurer son développement. Voir Quesnay, Gournay, Cantillon, Dupont de Nemours, Turgot.

Popper, Karl Raimaud 1902-1994

Popper, Karl Raimaud 1902-1994

Philosophe et épistémologue britannique d’origine autrichienne. Apres les années de formation à Vienne, il se fixe en Angleterre. Dans son grand ouvrage, la logique de la découverte scientifique (1935), il redéfinit la scientificité d’une théorie comme capacité à être réfutée « falsifiabilité ». Ce tenant de l’indéterminisme a étendu cette idée à l’histoire (Misère de l’historicisme, 1944-1945) et à la philosophie politique, où il conteste qu’on puisse penser l’état en termes purement rationnels. A la « société close », il oppose la société ouverte 1945 une société démocratique dominée par le libre choix des individus et où les changements sociaux sont à la fois souhaitables et inévitables.