الحزب المغربي الليبرالي

  • twitter
  • google plus
  • facebook
  • youtube
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

Tocqueville, Alexis de 1805-1859

Tocqueville, Alexis de 1805-1859

Arrière-petit-fils de Malesherbes et neveu de Châteaubriand, il est juge quand on l’envoi aux Etats-Unis faire une étude sur le système pénitentiaire. Devenu avocat 1838, il publie, 3 ans plus tard, la première partie de "De la démocratie en Amérique" (1835) qui fonde sa pensée politique. La second partie parera en 1840. De 1839 à 1851, il est député de la manche. Libéral, il défendra au parlement des positions abolitionnistes et libre- échangiste et s’interrogera sur la colonisation, en particulier de l'Algérie. Apres la révolution de 1848, membre de la constituante, il défend le principe des deux chambres et l’élection du président de la république au suffrage universel. Opposé au coup d’état de 1851, il quitte la vie politique et se retire sur ses terres où il entame l’écriture de l’ancien régime et la révolution, qui paraîtra en 1856.

Turgot, Anne Robert Jacques 1712-1781

Turgot, Anne Robert Jacques 1712-1781

Cet ami des philosophes et collaborateur de l’encyclopédie va essayer de réformer la France en libéralisant l’économie. Intendant de Limoge de 1761 à 1774, il transforme le limousin grâce à ses réformes économiques et financières. Il devient secrétaire d’Etat à la marine en juillet 1774 puis contrôleur général des finances en mois d’août. Pratiquant une politique très stricte, il parvient à rembourser une partie des dettes des royaumes mais s’attire l’hostilité des privilégiés. Il veut instituer la liberté des commerces et de la circulation des grains, mais il doit faire face à des émeutes qui éclatent, suite à une mauvaise récolte au printemps de 1775. En 1776, il supprime les corporations et remplace la corvée royale par une taxe en argent. Sous la pression des privilégiés, Louis XVI le renvoi le 12 Mai 1776